Chevêche d'Athéna

 

1 chevche savigny 7-07-07

La Chevêche d'Athéna est la chouette la plus commune de nos campagnes, et aussi la plus visible car on peut la voir en plein jour, bien en évidence sur un toit ou un poteau. De ses 22 cm, elle n'est pas plus lourde qu'une pomme (160g en moyenne).

Elle est en régression dans l'ensemble de l'Europe, mais ce constat est variable suivant les pays et les régions : très forte régression voire disparition dans certains secteurs, augmentation dans d'autres. Si les effectifs sont particulièrement faibles dans l'est lyonnais, nous avons noté des concentrations de 1 à 2 mâles chanteurs par km2 dans l'ouest, en particulier sur les contreforts des monts et coteaux du Lyonnais, souvent constitués de petits noyaux de population localement riches.

La petite chouette a besoin de 3 choses principales : des cavités pour nicher, des perchoirs pour chasser à l'affût, de la nourriture accessible toute l'année. Ce qui correspond à des milieux entretenus par une agriculture traditionnelle. Mais cet habitat souffre dans le proche ouest lyonnais de l'urbanisation galopante et du mitage des zones rurales, ainsi que de la disparition de ses sites de reproduction : vieux arbres creux souvent des fruitiers arrachés au profit de plantations basse tige, vieux bâtis rénovés, petits bâtiments non entretenus qui finissent par s'écrouler. De plus, sa dynamique de population étant faible, une régression peut entraîner une disparition locale. Protéger la chevêche et son biotope, c'est aussi protéger la Huppe fasciée, le Torcol fourmilier, les chauves-souris, le Hérisson, etc.

Depuis quelques années, la LPO Rhône suit les effectifs de chevêches sur le plateau mornantais au sud-ouest de Lyon. 22 nichoirs ont été construits et posés en 2012 par les adhérents sur ce secteur, afin de dynamiser les effectifs.
pose nichoir cheveche - th. gaultier

Chaque année, des soirées de comptage sont organisées sur différents secteurs.

Ayant rarement suffisamment de « repasseurs » initiés, il serait important que des adhérents s'investissent sur le long terme, afin de pouvoir réaliser des suivis de population sans prévoir de dates à l'avance (météo optimale). Enfin, quand nous aurons identifié des nichoirs occupés, des personnes volontaires seront nécessaires pour suivre la nidification et connaître ainsi le nombre de jeunes à l'envol (2ème quinzaine de juin).

Des journées éco-volontaires sont prévues chaque année en août/septembre pour le nettoyage des nichoirs.

> Consulter le calendrier

 

Groupe Chevêche :

Coordinateur pour le Rhône : Christian Maliverney
Contacter le groupe.
 

Pour en savoir plus sur la Chevêche d'Athéna :

bouton sos animaux

bouton newsletter

bouton vos obs

bouton boutique

bouton refuges

bouton adhrer

twitter-logo Facebook-logo-ptt