Faucon crécerelle nicheur à Lyon et Villeurbanne

Le Faucon crécerelle est facile à observer n'importe où dans Lyon. Mais combien y a-t-il de couples nicheurs ? Tout au plus une vingtaine sont connus, et souvent sans avoir identifié leur site de reproduction exact, sur l'ensemble Lyon-Villeurbanne. Or, si l'on suppose une densité identique à celle observée à Paris intra-muros - il n'y a pas de raison - nous devrions en avoir une bonne trentaine. Au moins dix à découvrir !

Faucon crécerelle © Cyrille Frey

En ville, le Crécerelle occupe principalement les grands monuments, hauts et riches en cavités, mais s'installe parfois aussi dans des trous plus modestes sur des immeubles de tous âges, voire sur un balcon.

 

 

 

 

En outre, le Faucon crécerelle est malheureusement en pleine régression. Il est désormais classé Quasi-Menacé sur la liste rouge française. Connaître et veiller sur les cavités qu'il utilise pour nicher est vital pour soutenir les populations urbaines.

La LPO délégation Rhône organise en 2019 un état des lieux des couples nicheurs des communes de Lyon et de Villeurbanne.

Comment le rechercher ?

Les couples commencent à se cantonner en février mais c'est surtout en mars et en avril qu'ils sont les plus visibles et démonstratifs: vols de parade, conflits territoriaux avec les corvidés, cris d'alarme, puis transport de proies vers le nid.

1/ Si vous voulez surveiller un site historique, déjà connu :

Sur la carte ci-dessous une silhouette de rapace indique un secteur où a été repéré un couple nicheur probable ou certain ces dernières années.

Pour surveiller l'un de ces sites, choisissez un secteur et contactez cyrille.frey[@]lpo.fr

 

2/ Si vous voulez prospecter à la recherche de nouveaux sites:

Choisissez un secteur de la carte, de préférence peu fourni en données. Ensuite, à partir de fin février, partez à l'aventure en ciblant dans un premier temps les bâtiments anciens les plus hauts, notamment les églises (il faut bien commencer par un bout). Recherchez aussi les lucarnes, trous de boulin et autres orifices dans les hautes façades aveugles, les rebords de fenêtre des maisons ou immeubles fermés et murés...

La cavité de nidification se signale, mais pas toujours, par la présence de fientes; mais tout dépend de sa profondeur. Leur absence d'une corniche apparemment propice ne signifie pas qu'elle est inoccupée.

Oculus, trou de boulin, lucarne, bouche d'aération, pour le Créçou, tout est bon !

Choisissez un point d'où vous pourrez surveiller aisément le site potentiel, ouvrez l'oeil et tendez l'oreille. Examinez les perchoirs possibles (pinacles, chaînages de pierre saillants dans les façades, balustrades, acrotères...) où l'oiseau pourrait se tenir pour surveiller le nid. Si vous entendez vociférer les corneilles du quartier, regardez vite s'il ne s'agit pas d'une algarade aérienne avec le crécerelle du coin !

Notez soigneusement le résultat de chacune de vos prospections sur Faune-Rhône, y compris si vous ne trouvez rien: mettez alors "zéro" en effectif, cela permet de savoir que l'endroit a été prospecté. En cas d'observation, indiquez bien de quoi il retourne (oiseaux dans une cavité pouvant servir de nid, apport de proie, individu sur un simple perchoir, indices prouvant la couvaison, a fortiori éclosion et nourrissage des jeunes). Saisissez bien vos données après chaque sortie de terrain !

En cas de découverte d'un site de nid occupé, notez avec précision l'adresse en commentaire de la donnée et faites parvenir à la LPO une photo du bâtiment indiquant l'emplacement du nid. Si le site vous paraît menacé à court terme (par exemple: immeuble muré, susceptible d'être démoli à tout moment) alertez immédiatement la LPO.

Enfin, lorsque vous observez en ville, sachez rester discrets et respecter l'intimité du voisinage et naturellement les propriétés privées. Peut-être même que les habitants pourront vous informer sur un site invisible depuis la rue, situé côté cour ou dans l'enceinte d'un terrain fermé !

Vous pouvez aussi télécharger cette fiche PDF éditée par nos collègues de la LPO Ile-de-France - anciennement CORIF - qui suivent le Faucon crécerelle nicheur en ville depuis bien des années. Elle regorge de conseils et d'infos utiles !

D'avance merci à tous !

L'équipe LPO délégation Rhône

 

Action menée avec le soutien de la Métropole de Lyon

bouton sos animaux

bouton newsletter

bouton vos obs

bouton boutique

bouton refuges

bouton adhrer

twitter-logo Facebook-logo-ptt