Mesures compensatoires de l'impact de l'A89

 

Suivi des mesures compensatoires du chantier de l'A89 dans le Rhône

mare a89Au cours du chantier de l'A89 dans le Rhône, plusieurs espèces protégées ont été impactées et leurs habitats détruits. Aujourd'hui, lorsqu'un projet détruit des habitats d'espèces protégées, la législation impose au maître d'ouvrage de compenser cette destruction en créant/protégeant une quantité au moins équivalente de milieux similaires.

A partir de 2008, la LPO Rhône a donc travaillé à la mise en application de ces mesures compensatoires pour les amphibiens (10 espèces) et de nombreuses mares étant menacées par le projet.

Dans un premier temps, un inventaire de toutes les mares impactées a été mené et un salarié de la LPO Rhône a réalisé des pêches de sauvetage sur chacune d'elle pour transférer les amphibiens d'une mare comblée vers une mare plus pérenne.

En parallèle et au fur et à mesure de la destruction des mares existantes, de nouvelles mares étaient créées à proximité. Au final, pour 61 mares détruites, 112 mares compensatoires ont été creusées en 2010 et 2011.

Depuis 2011, un suivi des amphibiens présents dans ces mares est mené tous les deux ans pour évaluer l'efficacité des mesures.

sonneur ventre jauneEn complément de ce suivi, une étude Capture Marquage Recapture (CMR) sur le Sonneur à ventre jaune est aussi réalisée chaque année dans le Vallon du Boussuivre, au sud-ouest de Tarare. Ce secteur abrite une population de Sonneur importante et cette étude doit permettre de connaître la taille de la population et son évolution après la construction de l'A89.

En complément du suivi des mares, la LPO, avec d'autres associations du département, participe au suivi des passages à faune par pièges photographiques. La LPO est plus particulièrement chargée du suivi de la migration des amphibiens qui débutera en 2013.

Enfin, un suivi de la mortalité routière des oiseaux et plus particulièrement de l'Effraie des clochers sera mené après la mise en service. L'objectif sera d'identifier les points noirs et de réaliser des aménagements pour réduire le nombre de collisions.
Référent : Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

bouton sos animaux

bouton newsletter

bouton vos obs

bouton boutique

bouton refuges

bouton adhrer

twitter-logo Facebook-logo-ptt